FESFESTIVAL CULTUREL PODOKO Mayo-Sava / Mora

*********
******
***
Oudjila-Godigong-Mora du  27 au 29  décembre 2010

podoko

 

I. Introduction

 I. 1. Contexte de l’intervention

 

Considérant les menaces que la mondialisation porte à la culture Podoko, malgré les efforts appréciables du gouvernement pour la promotion des cultures camerounaises ;

Étant donné que le meilleur moyen de préserver une culture c’est de la partager avec les peuples du monde et en particulier avec les peuples camerounais dont fait parti le peuple Podoko ;

Étant donné l’apport incontournable des villages Podoko dans le développement du tourisme au Cameroun, suite à une meilleure promotion de son patrimoine artistique et culturel;

Fort de leur engagement et de leur volonté de vivre en harmonie avec les autres composantes ethniques du Cameroun, fort de  leur foi en l’avenir et désirant apporter leur concours aux nobles ambitions de

la République

, le peuple PODOKO, peuple autochtone des Monts Mandara, habitant principalement dans sa partie Nord, et précisément dans le Département du Mayo-Sava, a résolu dans le but de rendre effectif les options ci-dessus citées de lancer son premier festival culturel dénommé : HAMAVA 2010.

 

I. 2. Cadre théorique d’intervention

 

Le peuple Podoko fort de sa population d’environ 66000 âmes, reparti dans trois cantons du Département du Mayo-Sava répond tout simplement par ce festival aux possibilités offertes par la réglementation en matière de liberté d’association. Bien plus, ce festival entre en droite ligne de la promotion et de la protection des identités locales prôné par le gouvernement et l’UNESCO.


II. Objectifs

 

II. 1. Objectif général

 

Les Podoko, répartis sur l’ensemble du territoire national, et souvent définitivement installés dans les régions de la Bénoué et du Mayo-Rey, trouveront en ce festival, l’occasion de retrouver leur niche écologique historique pour communier avec l’ensemble du peuple Podoko.

Ce festival a pour objectif de sensibiliser les Podoko sur les enjeux actuels de la société moderne et de célébrer leur culture afin de la pérenniser en face de l’influence modernité et de préserver leurs valeurs.

 

II. 2. Objectifs spécifiques

 

- Exposer le patrimoine et valeurs culturelles Podoko pour mieux l’identifier et le sauvegarder

- Promouvoir les Arts et les Lettres Podoko

- Promouvoir le développement économique et social des Podoko par des exposés théoriques sur le micro-financement dans les domaines agricoles touristiques…

- Sensibiliser sur les fléaux tels que le SIDA, le Choléra et le paludisme.

- Renforcer l’unité au sein des Podoko

III. Les cibles

III. 1. Participants 

 

- Tous les Podoko du Cameroun et de l’étranger ;

- Tous les sympathisants du peuple Podoko ;

- Toute la population de Mora ;

- Toute l’élite politique, administrative et commerçante du Mayo-Sava

 

III. 2- Les touristes

 

Par l’intermédiaire du Ministère du tourisme et ses délégations, ainsi que par l’entremise des tours operateurs, une large diffusion sera faite sur ce festival culturel pour inviter d’avantage de touristes au nombre déjà habitués dans la visite des site de la région.

 

III. 3- Institutions invitées

 

· Le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord (Patronage)

· Autorités administratives et communales du Mayo-Sava ;

· La délégation régionale de la Culture de l’Extrême-Nord ;

· La délégation régionale du tourisme de l’Extrême-Nord ;

· Associations pour le Développement du Mayo-Sava (ADEMSA)

· Les différentes associations de développement des villages Podoko ;

· Les associations religieuses ;

· Les banques villageoises ;

· La délégation régionale de la santé de l’Extrême-Nord ;

 


 

IV. Indicateurs de suivi

 

- Document technique du festival distribué aux points focaux deux mois avant ;

- Réception du feed-back du document technique du projet du Festival;

- Listes de présence effective de différentes institutions invitées une semaine avant l’évènement;

- Réception de la confirmation du patronage du Gouverneur ;

- Rappel de l’événement sur les médias publics et privés, sur le site internet de l’Association Culturelle Podoko et sur les sites des tours opérateurs ;

- Disponibilité des pagnes du Festival Un mois avant l’évènement ;

- Rapports général du festival.